arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 novembre 2013

Au 19ème Siècle à Paris / Point de salut hors du" salon" des artistes...

Pour les artistes peintres , le but à atteindre était d'être exposé au Salon Officiel de Paris . Mais pour avoir l'honneur de figurer sur les murs , ce n'était pas simple ...

1874 file d'attente au salon cyc 20.jpg

Ci-dessus , nous nous trouvons devant le palais de l'industrie , à Paris,en 1874 .

Plus d'une vingtaine de salles ont reçu pas loin de 4000 tableaux ! Et il est important pour les artistes d'y être présents ...Car l'admission au Salon conditionne des commandes des Musées de l' Etat , des Institutions publiques  diverses . En vérité c'est bien souvent le seul moyen de se faire connaître ,de vendre et de vivre de son art .

D'où la rage du mouvement Impressionniste à s'y faire de la place !

 

Mais pour cela il faut satisfaire au classicisme voulu par le Jury ( professeurs , directeurs de musée ,quelques artistes ) particulièrement sévère et pointilleux .

1890 membres du jury cyc 21.jpg

Le jury était impitoyable

En moyenne , la proportion des tableaux retenus était d'un sur deux ...parfois plus . Aie la frustation!

1874  une salle  cyc 21.jpg

C'est le jour de l'ouverture , dans une certaine confusion, puisqu'au milieu des spectateurs ( l'entrée du Salon était gratuite ) des artistes passent encore une couche de vernis sur leurs toiles ( c'est de là que le mot vernissage signifie le premier jour d'une exposition de peinture ).

Commentaires

Il faut en passer par là, c'est un concours.

Écrit par : elisabeth | lundi, 16 décembre 2013

Quand après coup on sait qui a été refusé, ça laisse rêveur!!! Mais bon, il fallait bien des critères... Heureusement, l'art a pu s'épanouir dans sa diversité, malgré tout...

Écrit par : sister for ever | lundi, 07 avril 2014

Les commentaires sont fermés.