arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 avril 2014

Cul sec / spleen ...

J'ai le spleen cette semaine , ce spleen que Charles Baudelaire portait en lui . Le temps de chien sans doute , mais aussi la perte d'un ami que j'ai accompagné hier au crématorium . Et l'envie de rien qui se greffe sur une grosse fatigue .   Psychique à n'en pas douter  .

Même tenir le Blog me paraît difficile et pourtant Dieu sait ( enfin façon de parler car je ne crois pas en une quelconque divinité ...) que j'aime communiquer .

melancolie-80862c2b-5006-423f-b7ef-6c6e43076154.jpg

J'ai trouvé cette photo signée Bernard Robert . Elle traduit un état d'esprit dans lequel je me reconnais . Tout est dépouillé dans ce paysage hivernal . Même le banc n'a pas de visiteur! L'onde ne frisotte pas non plus . Pas un souffle de vent . Morne vue .

-=-=-

barman.jpgJ'ai quand même poussé jusqu'au  Cul sec , pour y  chercher un peu de chaleur  . A l'heure où je m'y suis rendu , il n'y avait pas grand monde . Mes 3 potes n'y étaient pas  .

Seul, au bar, Rémy s'activait . Il a bien vu , à ma mine , que je n'étais pas resplendissant .

_ oh la la , on a besoin d'un remontant ! qu'est ce qui ne va pas ?

J'avais pas envie de causer , à quoi bon ,on ne comprendrait pas . On ne comprend jamais les états d'âme du voisin . Chacun sa vie et chacun sa croix .

_sers moi un grand verre de muscat,   il me mettra le feu à la tête.

Et cul sec (enfin j'ai pas pu , le verre était trop plein) j'ai bu à la santé de tous les déprimés de la terre!

En quittant l'estaminet je faisais attention où poser mes pas ...

 

Commentaires

Il y a des moments où on a envie de rentrer "dans sa grotte". Se laisser aller, pour mieux remonter. Cela passera, il faut faire le deuil, c'est normal. Il faut un certain temps, nous ne sommes pas des machines. Bon week end.

Écrit par : elisabeth | samedi, 26 avril 2014

Je n'avais pas vu ce post - j'étais "en route"; de tout cœur avec toi, le 24 avril nous avons aussi accompagné un proche au Père Lachaise... On ne s'y fait pas... Ton blog: pas toujours facile d'ecrire chaque jour, mais c'est bien. Bises

Écrit par : sister for ever | vendredi, 09 mai 2014

Les commentaires sont fermés.