arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 juin 2015

Félix Vallotton / un surdoué des Arts

Félix Vallotton est né en Suisse . En 1865 .Mais amoureux de Paris il opta pour la nationalité française .Il devait d'ailleurs décéder à Montmartre , en 1925 .

Félix était un  timide , mais cette timidité cachait une grande ardeur qu'il exprima , en début de carrière dans différents chapitres artistiques . Tour à tour peintre ,graveur , illustrateur , sculpteur , critique d'art , romancier  , il avait le don de l''expression .

1885 autoportrait à 20 ans.jpg

Vallotton était très attaché à peindre son autoportrait : n'en a t il pas réalisé plus de 10 ? Sans doute un besoin de pénétrer au fond de lui-même . Ce maladif narcissite trouvait là , sans doute , un moyen de lutter contre la timidité qui l'handicapait .

Ci dessus , Félix , a 20 ans .

1892 la malade.jpg

la malade ( 1892)

En début de carrière Félix produisait des oeuvres d'un naturalisme rigoureux

1892 vallotton7_femmes-nues-jouant-dames.jpg

1892 : la partie de dames

1893 l'assassisnat.jpg

1893 : l'assassinat

On est ici dans la symbolique du crime , l'attention se portant d'emblée sur le couteau volontairement mis en évidence . La victime importe moins , même si l'on devine qu'il s'agit d'une femme .

1897 femme au bain.jpg

1897 : femme au bain

En 1895 , c'est au contact des "nabis" ( créateur d'un mouvement artistique post - impressionniste d'avant garde en réaction contre la peinture académique : les artistes étaient encouragés à user de couleurs vives , pures , à ne pas hésiter à exagérer les visions ...) que Félix Valloton donnait un autre tournant à sa peinture .

1897 femme nue ds un fauteuil rouge.jpg

1897 : femme nue dans un fauteuil rouge

Commentaires

du talent sans doute !

Écrit par : polo | lundi, 29 juin 2015

Tout a l'air pris sur le vif, c'est naturel... il n'y a pas d'artifice. Le dessin de l'assassinat surprend un peu.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 01 juillet 2015

Les commentaires sont fermés.