arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 18 septembre 2015

Ces drôles de machines du Paris-Brest - Paris !

Tous les 4 ans a lieu une grande épreuve cylo d'endurance , la plus importante au monde  : Paris - Brest - Paris : 1250 km ...Je ne te fais pas un dessin !

Ce n'est pas une course mais le monde est ainsi fait que certains sont à la recherche de leurs limites . Les plus endurants ( les plus fous diront quelques uns) ne dorment pendant 2 nuits consécutives . Leurs suiveurs sont plus fatigués !

Cette année le meilleur temps a été réalisé par un allemand : 42 heures . tu as bien lu , pour faire l'aller-retour de Paris à Brest . En s'arrêtant pour pointer ( tous les 80 km en moyenne ) , manger ( of course) se changer ( naturellement ) . Pas question de dormir ! ce qui veut dire 2 nuits consécutives sur le vélo .

C'est bien simple les suiveurs sont plus crevés que le champion ...parce que eux ils ne dorment pas non plus . Enfin dans beaucoup d'équipes , les chauffeurs se relaient .

Je te rassure tous les cyclos participants ne sont pas aussi fous ... La plupart dorment au moins une nuit . mais pour l'avoir fait je t'assure que pédaler toute une nuit c'est déjà un exploit .

Ce qui est amusant c'est que certains roulent sur des drôles de machine . Stupéfiant . J'ai pris quelques photos à Loudéac ( 22 ) où se tenait un contrôle de ravilltaillement , des lits pour ceux qui voulaient dormir , des douches , de la restauration ...

P1040753 - Copie.JPG

la dessus tu es en position allongée ..le pédalier est tout à droite et le cycliste s'adosse sur un plan incliné à gauche .

P1040754 - Copie - Copie.JPG

P1040755 - Copie - Copie.JPG

Pour se glisser dans ce bolide mû uniquement par les pieds faut pas être en surcharge pondérale.

P1040757 - Copie - Copie.JPG

y'en avait de toutes les couleurs . Ce sont surtout des USA qui se propulsent là-dedans ... font rien comme tout le monde ( rire ) .

P1040758 - Copie - Copie.JPG

Y'en a qui ont peur de s'ennuyer ... alors ils se disent " si nous sommes 3 sur la même machine , y'en aura bien toujours deux pour causer !" /

Je n'avais encore jamais vu de triplette . C'est fait . Toi aussi !

Remarque le coupe-vent type moto , à droite .

P1040761 - Copie.JPG

la technique défaille ... je n'arrive pas  à mettre la photo droite . ALors pour voir ce dont il s'agit , tourne la tête à gauche .

Sur nombre de vélos se trouvaient de nombreux appareils d'assistance : GPS , Tph , Tablette , éclairage sophistiqué ...  On n'arrête pas le progrès !

P1040760 - Copie - Copie.JPG

Paris Brest Paris cyclo est une épreuve d'endurance où se retrouvent beaucoup d'étrangers ...SUr les 6000 participants il y avait plus d'étrangers que de français !

Sur cette photo tu vois , à Loudéac ( 22 ) les sacs de change des japonais ( vois le drapeau dans le fond ) , mais il y avait aussi des néo-zélandais , des russes , des skri-lanquais , des africains du sud , et j'en passe ... bien sûr des européens en masse .

 

 

 

Commentaires

eh ben !

Écrit par : gaston | vendredi, 18 septembre 2015

repousser ses limites ... la quête éternelle !

Écrit par : hirsute | vendredi, 18 septembre 2015

vu de loin les petites bagnoles amusent ... pédaler la dedans , c'est autre chose !

Écrit par : illustre | vendredi, 18 septembre 2015

je n'avais jamais vu de triplette non plus ! lourd à manier , non ?

Écrit par : icare | vendredi, 18 septembre 2015

sacrés japonais ... ils sont partout .

Écrit par : junior | vendredi, 18 septembre 2015

C'est grandiose ! on va toujours plus loin mais si c'est pour ne pas dormir, tout le monde ne peut pas le faire. Bravo tout de même. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | mardi, 06 octobre 2015

Paris-Brest... je croyais à un cours de pâtisserie!!! Bon, y a des courageux quand même! même sans faire la course...

Écrit par : sister for ever | samedi, 28 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.