arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 septembre 2015

Vincent Van Gogh le prolifique :15 tableaux en avril 88

Avril 1888 . Voilà 2  mois maintenant que Vincent avait  quitté Paris et son frère Théo . Devenu irascible , et tellement anticonformiste , l'artiste ne supportait plus la vie de la capitale .

De plus Vincent prenait de mauvaises habitudes : consommation effrénée de tabac et d'alcool , surtout d'absinthe . On peut penser que son addiction à la liqueur verte n'est pas étrangère aux troubles psychiques dont il sera , par la suite , victime .

"En Provence , je trouverai la lumière dont mes tableaux ont besoin " se rassurait il .

Va pour Arles , chaleureux refuge ensoleillé . C'est là que Vincent va chercher  la lumière intérieure , reflet du soleil local . Il t trouvera la "fameuse note jaune" qui deviendra dans ses tableaux une couleur expressionniste dominante .

En ce mois d'avril 1888 , Vincent ne peindra pas moins de 15 tableaux ...Quelle frénésie !

1888 4.jardin aux arbres fleuris.jpg

avril 88 : jardin aux arbres fleuris .

1888.4. arles.abricotiers en, fleurs. 327.jpg

avril 88 / abricotiers en fleurs

1888.4. arles.le pt de langlois. 324.jpg

avril 88 / le pont de Langlois .

Vincent aimait se promener dans la campagne autour d'Arles . Il a peint plusieurs fois son fameux pont .

1888.4. arles.pruniers en fleurs .330.jpg

avril 88 / pruniers en fleurs

l'artiste se régale en ce printemps bourgeonnants ...autour de lui tout n'est que renaissance !

1888.4. verger en fleurs. arles.337.jpg

avril 88 / verger en fleurs

Les arbres fruitiers de VG se grisent de leur propre lumière

 

Commentaires

j'adooooooooooooooore ce peintre

Écrit par : polo | lundi, 21 septembre 2015

sûr il a du toucher ce mec !

Écrit par : quentin | lundi, 21 septembre 2015

plus que du toucher , de l'or en barre au bout de son pinceau ... mais il ne le savait pas à l'époque !

Écrit par : quidam | lundi, 21 septembre 2015

15 tableaux en un mois , dis tu ? quand dormait il alors ce mec ?

Écrit par : rouletabille | lundi, 21 septembre 2015

quel oeil , monseigneur ...

Écrit par : suzanne | lundi, 21 septembre 2015

pas qu'un oeil monseigneur ... deux !

Écrit par : simone | lundi, 21 septembre 2015

il buvait ?il devait être mal dans sa peau , le cher Vincent !

Écrit par : titouan | lundi, 21 septembre 2015

C'est vrai que, quand ma mère venait me voir de son Nord dans mon Sud, elle trouvait que tout était très lumineux.

Écrit par : elisabeth | mardi, 06 octobre 2015

Voilà, je recolle à la peinture... J'ai presque rattrapé mon devoir de lecture... Ces peintures me remettent en mémoire les expos conjuguées Van Gogh / Hiroshigué à la Pinacothèque de Paris. On retrouve ici l'influence "japonisante" chez Van Gogh... J'aime bien.

Écrit par : sister for ever | samedi, 28 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.