arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 décembre 2015

André Derain :le copain de De Vlaminck

La semaine passée je t'ai présenté le début de carrière de Maurice De Vlaminck . En y associant André Derain .Au tour de ce dernier d'être à l'honneur . Car ces deux peintres  furent sans conteste , avec sans doute Matisse , les initiateurs du mouvement " fauviste" , ce mouvement qui préconisait une rupture avec les impressionnistes et post , en libérant la couleur .

Le fauvisme , un courant qui ne dura d'ailleurs que 3  ans ( 1905-1907), est caractérisé par l'audace et la nouveauté des recherches chromatiques . Les artistes qui s'en appelaient avaient recours à de larges aplats de couleurs violentes , pures et vives et revendiquaient un art fondé sur l'instinct . C'étaient  des provocateurs qui réagissaient contre les sensations visuelles et la douceur des impressionnistes .

1904 paysage de jeunesse.jpg

1904 paysage de jeunesse

Derain a passé 3 ans au service militaire , de 1901 à 1904 et le dessin y était sa préoccupation . Depuis 1900 , il était grand copain avec De Vlaminck  - leur échange de courrier en témoigne - et tous deux étaient à la recherche d'une nouvelle expression de leur art .

En 1904 , les deux jeunes hommes décident de louer un atelier commun ( économie ) à Chatou .

Derain avait des idées bien précises sur ce qu'il voulait faire : " substituer sa vision intérieures à la vision du monde sensible en même temps qu'un lumière picturale à la lumière réelle " .

Il raconte :" pendant cette année l'école buissonnière était quotidienne et absolue . mes journées se passaient au Louvre , parfois à la campagne où , entre deux parties de vélo ( ou de canot ) on travaillait allègrement le paysage "

Déjà , dans le tableau ci-dessus , apparaissent de tranchantes variétés de couleurs avec une réelle volonté d'équilibre entre les différents éléments ,le fleuve , le ciel , la route sinueuse  . la variété des bleus donnent une manifeste harmonie à l'ensemble .

1904  la seine au pecq.jpg

1904 la seine au Pecq

3 personnages s'échelonnent dans une allée bordée d'arbres . La perspective est plongeante comme dans les estampes japonaises . la gamme de bruns et de rouges orangés donnent bien au tableau l'idée d'un hiver frileux .

1904 barque à chatou.jpg

1904 barques à Chatou

Les couleurs sont en aplats . Pas de modulation . Dans les mois qui suivent ces effets seront amplifiés .

 

 

Commentaires

Toutes ces peintures sont faites "dans mon coin". Les bords de Seine restent toujours aussi péetiques de nos jours... Dans le tableau du Pecq, on devine au fond le viaduc SNCF de la ligne de St Germain en Laye (première ligne de banlieue construite).

Écrit par : sister for ever | vendredi, 25 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.