arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 décembre 2015

Henri Matisse " je m'ennuyais chez l' avoué "

1890 nature morte aux livres . COM.jpg

1890 nature morte aux livres

A 20 ans le jeune homme qui vient d'être hospitalisé reçoit de sa mère une boîte de couleurs . Elle ne le sait pas encore la maman , mais son fils va rêver d'une autre carrière que celle qu'il connaît en ce début de vie dans le Nord de la France où il est né .

Les  parents souhaitent que leur fils fasse des études de droit . Tout démarre ainsi , avec une "capacité" . Henri va travailler pendant quelques années chez un avoué " Combien d'heures d'ennui !   j'étouffais !

C'est avec un livre déducation populaire " apprendre à peindre sans maître " que le nordiste va connaître son premier apprentissage avant de suivre des cours plus élaborés . Au grand dam du paternel .... Les parents sont tous les mêmes dès que leur rejeton entend mener  une vie d'artiste " ce n'est pas un métier !"

Le tableau ci-dessus est le second tableau peint par Matisse . C'est une peinture presqu'en trompe l'oeil , à la manière des peintres du I7 ème  français . La tableau rassemble quelques objets d'usage quotidien pour un clerc d'avoué : des livres et un chandelier de cuivre sur un tapis de rouge brisé .

1895 la liseuse COM.jpg

1895 la liseuse

 Premier succès de Matisse ,tableau qui lui valut une reconnaissance de "la société nationale" et l'honneur d'être accroché dans la résidence du Président de la république , Félix Faure . Rien que ça !

C'est Camille Joblaud , son premier amour qui pose . Mais si elle lui a donné une fille Marguerite qui restera présente auprès de   son père tout sa vie , elle ne deviendra pas l' épouse  .

1896  rochers à belle île K.jpg

1896 rochers à Belle -île

En 1895 déjà Matisse avait découvert La Bretagne . Il devait y retourner séduit par sa "lumière argentée et ses ciels de nacre " .

 

 

 

Commentaires

Je ne connaissais pas "les débuts" de Matisse...

Écrit par : sister for ever | lundi, 28 décembre 2015

moi non plus

Écrit par : molinette | lundi, 28 décembre 2015

on voit que le jeune matisse doit progresser .

Écrit par : louise | lundi, 28 décembre 2015

y'a un début à tout !

Écrit par : pilar | lundi, 28 décembre 2015

ça c'est vrai ça !

Écrit par : mère denis | lundi, 28 décembre 2015

je voudrais bien peindre comme cela ...

Écrit par : piot | lundi, 28 décembre 2015

Né un 31 décembre, c'était un petit capricorne.... Il aimait les couleurs, le dessin, la peinture. Les parents qui décident pour les enfants, c'est très mauvais. Mais il l'a eue sa Capacité en Droit. Toute ma vie j'ai entendu parler de Matisse, vu que je suis née à un quart d'heure en voiture de sa ville natale. Et que nous allions souvent à Le Cateau voir la soeur de ma grand-mère paternelle et sa fille, Camille, la cousine de mon père. Elle avait même accroché dans son couloir, dans un cadre, une photo de Matisse. Nous sommes allés voir le Musée du Cateau au mois de mars 2013. Passe une belle fin d'année Gil.

Écrit par : elisabeth | mardi, 29 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.