arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 janvier 2016

Chagall "Si Vitebsk était moins loin !"

"Seule la grande distance qui sépare Paris de Vitebsk m'a retenu d'y revenir immédiatement " écrire plus tard , dans ses mémoires , Marc Chagall .Enfant de la campagne , le jeune biélorusse n'est pas préparé à la vie tumultueuse parisienne , encore moins à la forme de misère matérielle qu'il y connaît .

Pourtant , il va tenir bon et rester 5 ans dans la capitale , de 1910 à 1915 ,vivant près des abattoirs de Vaugirard dans un pavillon en bois quelque peu désaffecté où se retrouvent de nombreux artistes en mal de reconnaisance . "La ruche"  l'appellent les artistes .

1911 dédié à ma  fiancee . lv  16.jpg

1911 dédié à ma fiancé

Un des premiers tableaux peints à la "ruche " Ce n'est pas une scène de genre innocente et anodine . D'ailleurs Chagall ne put le présenter au salon du printemps 1912 qu'après de longues discussions .

On lui reprochait d'être pornographique .

Une femme enroulée comme un serpent autour du cou d'un homme à tête de taureau lui crache au visage . L'homme , apparemment calme saisit la jambe de cette femme avec fermeté abandonnant toute attitude de craintive défense .

1911 la noce k.jpg

1911 la noce

la procession semble une frise faite de juxtapositions d'archétypes .

Chagall est à Paris , mais son inspiration ne manque pas d'être alimentée par les souvenirs du pays ...

1911 la noce détail D 12( com p 16 ).jpg

1911 la noce détail

C'est la genèse d'un univers singulier que celui de Movcha ( Moïse) Chagall qui francisera son prénom en Marc .

1911 la noce détail II ; D 12.jpg

1911 la noce   ( détail )

 

Commentaires

heureusement que tu expliques le premier tableau ... je ne vois pas la jambe tenue par le "taureau" ?

Écrit par : Kiloé | vendredi, 08 janvier 2016

Mais si Kiloé , on la voit cette jambe . Regarde bien !

Écrit par : ludo | vendredi, 08 janvier 2016

je préfère "la noce" plus classique dans sa composition .

Écrit par : mauline | vendredi, 08 janvier 2016

avec une foule d'observations intéressantes ( comme le porteur d'eau par exemple )

Écrit par : georges | vendredi, 08 janvier 2016

tenir 5 ans loin de sa bien aimée , c'est dur !

Écrit par : gisèle | vendredi, 08 janvier 2016

ça c'est vrai ça !

Écrit par : mère denis | vendredi, 08 janvier 2016

Je suis totalement hermétique!

Écrit par : sister for ever | samedi, 09 janvier 2016

Je n'avais pas vu les postillons sur la 1ère peinture. C'est spécial. J'aime bien la noce par contre.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 14 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.