arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 janvier 2016

Toulouse-Lautrec / le secret de l'âme humaine ...

1882 etude de nu femme assise sur un divan huile sur toile.JPG

1882 étude de nu sur un divan

Les femmes allaient être la grande affaire de la courte vie de Lautrec . A Paris , il passait la plupart de ses nuits au Moulin Rouge ( ou au "Chat Noir" de Bruant ) et il croquait , il croquait .... à tous les sens du terme !

Car le cher Henri qui aimait les femmes passait aussi beaucoup de temps dans les maisons closes , alliant le travail et ... le plaisir !

1882 le buveur huile sur toile.JPG

1882 le buveur

Henri était passionné par l'expression humaine , le trait vrai qui révèle tout l'être . Ce tableau est particulièrement dans l'intense , la qualité des touches révélant la complexité des sentiments qui anime un homme manifestement égaré ...

1882 le chat.JPG

1882 le chat

Mais l'artiste savait aussi exprimer toute la tendresse que peut susciter un animal de compagnie .

1882 ouvrier à celeyran.JPG

1882 un ouvrier à Celeyran

Henri s'intéressait aussi aux plus humbles comme ici , dans le parc du château de Celeyran , propriété familiale dans le sud de la France , où il met en scène un serviteur .

 

 

Commentaires

joli survol

Écrit par : noé | vendredi, 15 janvier 2016

premier tableau lourd de sentiments

Écrit par : lucas | vendredi, 15 janvier 2016

le 3ème pas moins !

Écrit par : simone | vendredi, 15 janvier 2016

ça c'est vrai ça !

Écrit par : mère denis | vendredi, 15 janvier 2016

mère denis , tu pourrais changer de disque de temps en temps !

Écrit par : polic | vendredi, 15 janvier 2016

tu me vexes polic

Écrit par : mère denis | vendredi, 15 janvier 2016

Très expressif le chat et le buveur. Tu nous racontes tant de choses sur les peintres. Merci.

Écrit par : elisabeth | vendredi, 22 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.