arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 janvier 2016

Toulouse-Lautrec " je boirai du lait quand les vaches brouteront de la vigne !"

Un personnage que cet Henri de Toulouse-Lautrec qui a vécu une vie d'excès et de folie ... Une façon de lancer le mot de Cambronne à un destin tragique qui le priva très vite de l'usage de ses jambes , sans doute le paiement du mariage consanguin de ses parents cousins germains .

1880  Toulouse-L conduisant le mail coach.JPG

1880 Le comte de T-L conduisant la mail-coach

Depuis son plus jeune âge , le jeune Henri était passionné de dessin . Comment refuser à un enfant infirme , multi-fracturé des deux jambes de vivre sa passion ?

Le riche et excentrique aristocrate loua donc à Paris un atelier pour que son fils puisse travailler et prendre des cours de dessin et peinture .

1880 barque de pêcheur.JPG

1880 la barque de pêcheur

Le jeune T-L prit donc des cours auprès des peintres académiques et rencontra dans les années 1880 Vincent Van Gogh . Bien entendu , les expositions impressionnistes n'eurent plus de secrets pour lui . Mais il ne restait pas insensible devant les estampes japonaises qui devenaient de plus en plus  à la mode .

1880 nice la promenade des anglais.JPG

1881 Nice  : la promenade des anglais

1881 auteuil.JPG

1881 auteuil

Henri n'allait pas tarder à faire la connaissance d'un artiste auquel il voua très vite un culte élevé :Edgar Degas , qui n'était pas pour rien dans son inspiration en 1881 comme le montre les tableaux ci-dessus .

 

Commentaires

Il aimait peindre les chevaux en effet, il parait. Et là c'est le cas pour 3.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 14 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.