arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 avril 2016

Georges Braque (1882- 1963) / " Dans le midi , j'ai senti monter l'exaltation"

1906 fauve georges-braque-port-estaque.jpg

1906 le port de l' estaque

Le midi servit de révélateur à Braque . En effet , après l'expérience d'Anvers , il allait pouvoir libérer toute sa couleur . Toutes ses couleurs mêmes , pourrions nous dire , elles qui éclatent en innombrables lumières .

1906 Braque. route de l'estaque . Lv Picasso p 50.jpg

1906 la route de l'estaque

1906 bord de mer K.jpg

1906 bord de mer

"mon éducation avait naturellement été faite d'après modèle ... j'avais appris à peindre d'après la nature et quand il me fallut m'en libérer , ce ne fut pas facile !  Mais le détachement s'est fait par des poussées intuitives " commentait ainsi l'artiste en présentant ses premiers tableaux .

1906 la ciotat K.jpg

1906 la ciotat

C'est une féérie de couleurs froides ( vert et violet ) , accentuée par des jaunes acides qui teintent même les nuages. Braque ne songe pas encore à la géométrie cubiste en peignant des arabesques .

1906 l'embarcadère à l' estaque K.jpg

1906 l'embarcadère à l'estaque

Braque accepte une forme d'héritage pointilliste ... les touches de couleurs vives sont disposées à plat , sous forme de petits rectangles parallèles , mais non joints . La toile apparaît ainsi en réserve .

 

 

Commentaires

quelle profusion de couleurs !

Écrit par : hubert | mercredi, 20 avril 2016

tu l'as dit hub.

Écrit par : ludo | mercredi, 20 avril 2016

en plein dans le fauvisme , tu ne pouvais pas y échapper ( aux couleurs ...)

Écrit par : joel | mercredi, 20 avril 2016

c'estlumineux , gai .

Écrit par : Kiloé | mercredi, 20 avril 2016

On sent bien son évolution... Toujours une profusion de couleurs, mais les traits se font moins figuratifs...

Écrit par : sister for ever | dimanche, 24 avril 2016

Il y a plein de mouvements dans ses peintures.

Écrit par : elisabeth | jeudi, 28 avril 2016

Les commentaires sont fermés.