arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 février 2017

Amédéo modigliani / 1913 : le retour à Paris et à la peinture

Modigliani aurait aimé être reconnu comme sculpteur et il s'y employa ... hélas , de santé précaire , il ne supportait pas l'effet des poussières .

Au début des années 1910 il avait découvert l' art nègre et cambodgien et ses statues étaient reconnaissables entre toutes par leurs yeux en amande , une petite bouche , des nez fins et longs , des cous allongés ...

Malade , il retourna en Italie , à Livourne . Pour se ressourcer le temps du printemps et de l'été 1913.

Car Paris lui manquait , surtout les compagnies joyeuses et affectueuses des amis !

Alors retour dans la capitale et reprise d'une existence misérable d'artiste " maudit" . Adieu la sculpture !

Et Amédéo se fit peintre  en retenant de son expérience de sculpteur un intérêt pour la simplification des volumes et le stylisations des figures .

1913Standing-Nude-with-Garden-Background.1913-by-Amedeo-Modigliani.jpg

1913 nu debout

1913Study-of-a-Head.1913-by-Amedeo-Modigliani.jpg

1913 étude d'une tête

1913The-Red-Bust.1913-by-Amedeo-Modigliani-650-x-992.jpg

1913 le buste rouge

 

 

Commentaires

Je crois avoir vu une de ses sculptures, ou dans ce genre là, dans une vitrine pas loin de mon village, mais dans le Gard. On m'a dit que c'était de Modigliani. Bonne soirée Gil et bises.

Écrit par : Elisabeth | mardi, 21 février 2017

Je vois que tu as changé ta bannière de blog, elle est plus haute que les autres. Moi je ne sais pas le faire, alors je reste avec le même décor, ou presque. (on m'a déjà expliqué plusieurs fois comment faire, mais c'est trop compliqué...).

Écrit par : Elisabeth | mardi, 21 février 2017

Écrire un commentaire