arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 mars 2017

Marc Chagall / 1910_1914 : les années parisiennes ...(2)

1911. naissance. 24.jpg

1911 naissance

Marc aborde ici l'un des mystères de la nature ...mais il le fait d'une manière plutôt enjouée , cherchant à dédramatiser cet instant de vie . Autour de la mère allongée sur le lit on devine toute une animation s'appuyant sur une technique où l'on observe des formes géométriques empruntées au cubisme .

1911.intérieur II. 16.jpg

1911 Intérieur II

Une femme traînant une chèvre se précipite violemment sur un homme barbu  ramassé sur une chaise . L'agressé tente de repousser l' attaque en saisissant la cuisse de la femme .

Beaucoup d'emprunts au vocabulaire formel du cubisme ici , notamment au centre du tableau où s'assemblent des surfaces géométriques anguleuses .

1911.nu allongé..jpg

1911 nu allongé

toujours ces influences cubistes ...

1912 adam et ève. 24 +  Ker.jpg

1912 Adam et Eve

Le cubisme est à son apogée . Et les peintres cherchent à adapter à  leur propre vision les "trouvailles" de Braque et de son copain Picasso. Chagall n'y échappe pas et trouvera un Apollinaire pour glorifier ce tableau "aux sérieuses qualités de coloris".

1912 hommage à apollinaire k.jpg

1912 hommage à Apollinaire

Guillaume Apollinaire était un fervent soutien du cubisme qu'il défendait dans ses critiques journalistiques . N'écrivait il pas " le cubisme est ce qu'il y a de plus élevé dans l'art français ..." ? Alors Chagall le séduisait . Et Marc de renvoyer l' ascenseur !

 

1912 golgotha k.jpg

1912 Golgotha

Installé en Occident , Chagall  qui avait été élevé dans la tradition juive , découvrait les chefs d'oeuvre du grand art catholique .

Ci-dessus il donne sa propre version du calvaire :" j'ai voulu représenter le Christ sous les traits d'un enfant innocent ;en me libérant du mode d'expression des icones et de l' art russe en général"

 

 

Écrire un commentaire