arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 mars 2017

Edouard Manet / Quand Baudelaire évoquait "la peinture moderne" ...

1858 le buveur d'absinthe Manet.JPG

 

Edouard Manet ( 1832-1883) suivait , à la fin des années 50 les cours  de Thomas Couture . On y enseignait  " l'idéal et l'impersonnalité"

 

Quand Manet présenta en 1859 un tableau " le buveur d'absinthe" , une toile d'une force indéniable , le commentaire du maître fut d'une férocité violente :

 

" Peut on peindre quelque chose d'aussi laid ..

Mon pauvre ami il n'y a ici qu'un seul buveur d'absinthe , c'est le peintre qui a produit cette insanité "...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manet avait le tort d'être  en avance sur son temps ...Car il avait trouvé un mode de création qui devait caractériser l'essentiel de sa future production . Ceci en combinant des configurations traditionnelles avec la réalité contemporaine .

En fait Manet  jetait les bases d'un pré-impressionnisme et lançait même la polémique artistique à venir : ne fallait pas s'élever contre les conventions académiques et user des savoirs picturaux connus pour aborder des sujets  contemporains nouveaux ?

C'est en 1862 qu'Edouard fit la connaissance de Charles Baudelaire . Rencontre intéressante car le poète qui participait aux réunions des "réalistes" s'adonnait aussi à la critique d'art , avec une grande sensibilité et une intuition remarquable .

Il avait notamment esquissé le portrait de l'artiste contemporain  " Comme un dandy ayant la capacité de saisir l'essence de la modernité , c'est à dire le transitoire , le fugitif , le contingent" ...

Manet était en pleine fusion avec cette présentation !

1862 la maitresse de baudelaire k.jpg

1862 la maîtresse de Baudelaire .

Cette femme allongée sur le canapé est Jeanne Duval , la maîtresse de Baudelaire  que le poète appelait "sa Vénus noire ".. Elle pose dans le nouvel atelier de l'artiste .

1862 la musique aux tuileries.jpg

1862 la musique aux Tuilerries

Manet aimait flâner dans Paris , le carnet et le crayon à la main . Jamais en retard pour croquer une  scène qui l'interpellait .

Le tableau ci-dessus est de facture légère , sans réelle composition centrale . Pourtant il semble que l'on soit sur les voies de l'impressionnisme ...

Présenté à la galerie Martinet , la toile ne recueillit qu'un succès ... disons poli . On lui reprochait sa forme picturale inaboutie  ..

1862 le vieux musicien k.jpg

1862 le vieux musicien

Nous sommes en 1862 , c'est la période des grands travaux hausmaniens dans Paris . Avec les dégâts humains collatéraux .

le tableau évoque toutes ces petites gens perturbées dans leur quotidien : orphelins , gamins des rues , musiciens . Doit on s'étonner que la pièce ne plut guère aux Autorités en place ?

1862La-Peche.c.1862.by-Edouard-Manet.jpg

1862 la pêche

Pourtant , malgré son orientation résolument moderne , Manet se laissait aller parfois à une forme de symbolisme traditionnel !

1862 les petits cavaliers k.jpg

1862 les petits cavaliers

Edouard , en cette année 1862 , se rendait même au Louvre pour perfectionner sa technique . Il y admirait particulièrement Vélasquez dont il a copié le tableau (ci-dessus) en commentant :" C'est le peintre des peintres . Auprès de lui j'ai trouvé la réalisation de mon idéal " .

1862 victorine meurent k (2).jpg

1862 Victorine Meurent

Les plans sont étalés et simplifiés . Les critiques protestèrent contre le manque de fini ...

Victorine est cette jeune femme -ci-dessus elle a vingt ans - qui posa pour l'artiste dans  " le déjeuner sur l'herbe" et "le chemin de fer " .

 

Les commentaires sont fermés.