arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 janvier 2013

la Calédonie

                                                                              

index.jpg

Ah la Calédonie ....

Plusieurs correspondants me demandent les paroles de cette chanson de François Budet . L'un aimerait bien aussi la musique car il ne s'en souvient plus très bien  ... ( du coup , je pense à Jeanne Moreau !).

 

Voici donc les paroles ... Elles expriment un certain ras du quotidien et l'envie d'évasion ....Et qui dit évasion dit le lointain , une île , la mer ... la détente  quoi .

 

 J'suis fatigué d'user mes s'melles

Sur le macadam à tout le monde

Et j'en ai marre des H.L.M.

Alignés comme des rangs d'oignons

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Il vaudrait bien mieux partir

S'en aller d'ici , partir,

Et foutre le camp , en Calédonie

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Y'a des marronniers rachitiques

Le long des av'nues symétriques

Ceux qui appellent ça " espaces verts"

Ont perdu l'occasion de se taire !

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Tous les matins à la même heure

On prend l'même train ,le même wagon

Y'a toujours les mêmes voyageurs

muets comme des portes de prison

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Faut sept jours pour faire une semaine

les s'maines , les mois font les années

Et la vie est toujours la même

Je deviens fou rien qu'd'y penser ...

_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*


Voilà , pour les paroles , c'est fait , reste la musique ....

Eh bien ,  écoute moi chanter !

Tu cliques , ci-dessous , sur le lien et l'affaire sera faite ...



 


podcast

lundi, 05 janvier 2009

"Voyage"... Je chante !

voyage_021.gifLa fille près de qui je dors

M'enroule dans ses cheveux d'or

Comme une araignée dans sa toile

Moi j'en appelle à mon étoile

Qui me fera trouver le nord...

_______________________

Des bateaux reposent encore

Dans les eaux profondes du port

Epuisés par leurs longs voyages

Moi j'en appelle au vent du Large

Qui me fera quitter le bord.

___________________________

la nuit que déchire l'aurore

N'est plus que l'envers du décor

De tous mes rêves périssables

J'en appelle au désert de sable

                                                                                                                              Qui me fera trouver de l'or

___________________________

Je m'en irai l'âme et le corps

Guidés par un commun accord

De tous ses sens insatiables

J'en appelle à Dieu et à Diable

Qui me feront trouver la mort

___________________________

 Tu as pu déjà t'en rendre compte , j'apprécie les textes et la musique de Georges Moustaki ....Moi qui aime découvrir les horizons changeants , je ne pouvais manquer la rencontre avec sa chanson " VOYAGE".

°

Alors ce sera ma IOème interprétation sur ce blog . J'espère que tu l'apprécieras . En ce début d'année 2OO9 c'est un clin d'oeil que je fais à tous ceux qui rêvent d'espaces nouveaux . Il ne te reste plus qu'à cliquer sur le média ci-dessous et...bonne écoute !

°                                                                               
podcast

 

mercredi, 10 septembre 2008

Passe passe le temps !

les aiguilles ont tourné.jpg10 septembre 2OO4 ... 4 ans déjà !

Ce jour là ma vie a basculé . Un schisme . C'est peu de le dire !

Mais il me faut avancer , sinon je disparais....

Il y a quelques mois que je n'avais pas mis une de mes chansons en ligne . Cette 9 ème est l'oeuvre de Georges Moustaki " il est trop tard".

J'ai réécrit une partie des paroles pour donner à la chanson un tour personnel qui me convienne davantage :

Alors que tu m'aimais ,     que tu me souriais2000 1.JPG

Un jour tu es partie ,        pourquoi l'envie ?

Tu étais toute ma vie ,      je suis seul dans mon lit

Passe passe le temps ,      il n'y en a plus pour très longtemps!

 

Pourtant je vis toujours ,         je te cherche mon amour,

m'arrive même de chanter          sur mon clavier

POur les fils que j'ai faits ,           pour la femme que j'aimais

Passe passe le temps               il n'y en a plus pour très longtemps



podcast

 

 

mercredi, 23 avril 2008

La sainte Jeannaise

1682180264.JPG

Le 10 septembre dernier (  un jour anniversaire funeste ) je chantais  ici , sur mon blog , "ma môme " , des paroles  que j'avais écrites sur la musique de J. Ferrat ...

 

Depuis rien ... 7 mois ont passé .... Déjà ... que le temps file ( trop ) vite !

 

Je me suis réessayé  à l'exercice . Mais en corsant les difficultés . En effet , sur cette chanson , la St Jeannaise ( paroles et musique de Thomas Fersen ) , en même temps que je chante , je m'accompagne au synthé ( moi qui ne suis pas musicien ) .

 

Je ne te dis pas l'effort de concentration nécessaire d'autant plus que  je dois avoir un oeil aussi  sur la table de mixage toute proche . Et tout cela se fait sans bidouillage . Ce qui n'est pas le cas des  studios professionnels où l'on arrive à faire chanter juste n'importe qui .

La  "prise" de la chanson  je l'ai effectuée  en une seule fois . A l'ancienne ... Si je me trompais le moindrement , je  recommencais  !

 

J'ai mis 5 heures à enregistrer  la St Jeannaise ( parce que l'action se déroule à st Jean du Doigt ) qui raconte les vains efforts d'un gamin de I3 ans  pour  séduire une  fille de 2o ... Le résultat est "convenable" , mais je ne suis pas satisfait d'une interprétation trop crispée , trop retenue ...En un mot , je ne me lâche pas , mais tu  en as compris maintenant les raisons ...

Un point positif toutefois : ma diction reste  claire et j'espère que la "chute" de la chanson  , qui exprime la solitude du garçon , t'aura fait sourire .

Bonne écoute en cliquant sur le média .
podcast

lundi, 10 septembre 2007

Vonne

439181e50e1a5c72f558bc8e7a78a5ec.jpgC'était il y a 3 ans , jour pour jour .

Quelque part dans la campagne jurassienne sonnait une cloche annonçant midi . .

Vonne pédalait , joyeuse ,en ce jour ensoleillé de septembre.

Et puis , subitement  ,elle s'est écroulée . Sans souffrance .

 Mais ,elle me laissait anéanti et criant de douleur .Car je pédalais à ses côtés . Comme d'habitude .

Quelques mois avant le drame , j'avais écrit mon premier texte sur une musique de Pierre Frachet  ,à l'image de jean Ferrat qui évoquait sa môme ...

Moi je parlais de Vonne , ma Vonne .

Elle avait apprécié mes mots du quotidien  . Elle aimait la simplicité .

Je le lui ai redit sa chanson au moment du dernier adieu .Mais écrasé par l'émotion , n'ai pu lui la chanter une fois ultime .

 Alors en ce jour anniversaire , il me plaît  de rappeler le souvenir de cette femme qui n'était que générosité et joie de vivre .

Sur les routes vertes du Goélo

On la voit à vélo

Qui pédale

       Vers de tendres et bleus paysages

       qui saluent au passage

       Vonne la sage

Si tu veux écouter ma chanson et entendre Gil chanter , tu cliques ci-dessous .


podcast

 

jeudi, 31 mai 2007

La Calédonie ...

85a046b95d88a046dbd3c300d137138b.jpgEt voilà , c'est la 6ème chanson que j'interprète en ligne : LA CALEDONIE  ...

 

 

Pas très connue non plus celle -là ,  comme les deux précédentes . Elle est du même auteur que la dernière (  " ma jument n'est pas ferrée ") , d'un artiste costarmoricain , Francois Budet .

 

Cette "Calédonie" exprime l'ennui d'un quotidien banal qui conduit au désenchantement . Et le rêve des grands espaces, et d'un lointain qui serait la Calédonie, devient l'obsession :

 

 

Il vaudrait bien mieux partir ,

s'en aller  d'ici   ,partir ,

Et foutre le camp    ,  en Calédonie  !

 

Il ne te reste plus qu'à cliquer ci-dessous sur le lien et à m'écouter ...



podcast

 

 

lundi, 30 avril 2007

Ma jument n'est pas ferrée

drawings_059.jpgCe mois ci , j'ai choisi de te chanter  une ballade  composée par un authentique artiste costarmoricain qui habite à une trentaine de kilomètres de Saint quay Portrieux .

 

François Budet , c'est son nom, est connu dans toute la Bretagne par un hymne à la mer et aux marins  :" loguivy de la mer" .

 

Mais cet artisan de la chanson est aussi un chantre de la terre qui aime évoquer les scènes quotidiennes du terroir et rappeler que toute son enfance il la passa dans la campagne , où il demeure toujours d'ailleurs .

 

"Ma jument n'est pas ferrée" que je te présente pourrait entrer dans la ligne des chansons traditionnelles , ne serait ce que par le côté répétitif des couplets , sans refrain . Elle est , en tous cas , un clin d'oeil à ce passé qui  ignorait l'automobile et où la vie d'une ferme était bien souvent rythmée par la présence d'un cheval .

Bonne écoute à toi...                      
podcast

mercredi, 28 mars 2007

Sataniclès

J'essaie , de temps en temps , de présenter une de mes interprétations ( chantées ou musicales ) d'une chanson  . J'en suis aujourd'hui  à ma quatrième mise en ligne .

 

421_manet.jpgDepuis une quinzaine d'années les bretons redécouvrent ,en concert , les chants de marins . Ces chants  ponctuaient la rude  vie de  garçons qui partaient de longs mois en pêche hauturière .

 J'aurais l'occasion d'y revenir une autre fois ...

 

Mais il est des auteurs compositeurs qui essaient de prolonger  et de moderniser le genre . Le Brestois Michel Tonnerre est de ceux là .

 

En composant Sataniclès , il s'est manifestement inspiré de l' ïle au trésor en évoquant le capitaine Troude , ses marins malmenés et la bamboche finale tant attendue , celle qui permet tous les oublis .

Alors chante avec moi :

 

            Matelot le vent est bon

                     La cambuse pleine de jambon

              Avons été si longtemps

                           A sec de toile dans le gros temps


podcast

mardi, 13 février 2007

" Accordéon"

portier-Clown-a-l%20accordeon.jpgSerge Gainsbourg disait de  la chanson que "c'est un art mineur  destiné ... aux mineures !" .

 

Déjà l'art de la provocation chez ce Serge qui fut , dès son plus jeune âge ,initié à l' étude du piano - durement d'ailleurs - par son père un immigré russe ....

 

Mais ce qui intéressait surtout le jeune Serge , c'était la peinture ( il avait suivi les cours de  d'andré Lhote et Fernand léger ).  Hélas pour lui , au début des années 5O , peintre fauché , traînant  la nuit dans une vie de bohème , il dut se résoudre à  jouer les pianistes de bar ( comme papa l'avait fait avant lui d'ailleurs ) ....

 

Ce fut le début de la carrière immense que l'on sait .... J'avoue que c'est le premier Gainsbourg que je préfère , même  si quelques unes de ses productions plus récentes me séduisent .

 

Alors je me suis essayé à l' interprétation  de l'une  de ses premières créations .... Celle de  l"ACCORDEON .... J'imagine , qu'à travers cet accordéoniste perdu et malmené , c'est de lui que le Serge veut parler .

 

C'est donc ma 3 ème mise en ligne ( après  Le 6/11/O6, l'amant de St jean et le I5/O1/O7 , emmenez moi ) ... j'essaierai d'être à un nouveau rendez vous le moi prochain .


podcast

mardi, 16 janvier 2007

Emmenez moi ....

partir.jpgVoilà donc ma deuxième prestation derrière le micro mise en ligne ...Tu avais bien accueilli la première ,éditée le 6 novembre dernier ( l'amant de St Jean ). Ici , je risque la comparaison avec le grand Charles . Je ne la recherche pas , même si je m'appuie sur la même orchestration . J'ai tout simplement essayé d'être moi-même .

 

Dans mon studio , le travail de mise en place fut encore malaisé , confronté que je suis avec toujours les mêmes problèmes techniques puisque je dois tout faire en même temps  que je chante : surveiller la table de mixage  notamment ,ce qui nuit , tu l'imagines , à la concentration d'interprétation .

 

Globalement , le tout tient la route , même si j'eusse voulu un meilleur équilibre entre la musique et la voix .

 

 Allez , assez de propos , ouvre tes esgourdes et laisse toi  emmener autour de la terre , au pays des merveilles        et rêve à un quotidien moins gris . 



podcast