arts appliques
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter arts appliques
mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 avril 2017

Munch / 1880 : A l' école royale d'Oslo

Edouard n'a que 17 ans en 1880 . Depuis ses plus jeunes années il dessine , souvent , et bien ! "" je pouvais ainsi échapper à mes tourments" .

Cette  année là  il postule à l'entrée de l' Ecole des beaux arts royale d'Oslo . Admis .

Tout de suite le jeune homme se fait remarquer par  sa maîtrise du dessin et la qualité technique de son travail .

1881Akerselva.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 Akerselva

1881Bay-with-Boat-and-House.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 la baie

1881Christian-Munch-on-the-Couch.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 Christian Munch

le père médecin militaire était issu d'une famille de hauts fonctionnaires , d'intellectuels et d'artistes

1881Fisherman-by-the-Water.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 le pêcheur au bord de l'eau

1881From-Maridalen.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 Maridalen ,  sur la route

1881From-Sandvika.1881-by-Edvard-Munch.png

1881 Sandvika

1881Gamle-Aker-Church.1881-by-Edvard-Munch.jpg

1881 le village sous la neige .

mardi, 11 avril 2017

Edouard Munch (1863-1944) / A 17 ans , ses premières oeuvres

0 1908Self-Portrait-against-a-Blue-Sky.1908-by-Edvard-Munch-700-x-476.jpg

Munch a passé une grande partie de sa vie "au bord du précipice ..."

Il faut dire que  sa jeunesse a été ponctuée de bien des souffrances dues à une cascade de décès familiaux  . La santé mentale du jeune norvégien , né à Oslo en 1863, en pâtit ...

S'ensuivit une fragilité physique , des problèmes alcooliques.

Et la dépression n'était pas loin :" l'angoisse devant la vie me poursuit depuis la naissance". Ceci sans nul doute expliquera plus tard la vision tourmentée qu'exprimera sa peinture .

1880Autumn-Work-in-the-Field.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880 travaux dans les champs

Edouard s'est passionné très jeune pour le dessin , le tableau ci-dessus a été peint en 1880 alors qu'il n'avait que 17 ans .

Comme la série ci-dessous qui sont des peintures  de facture très classique empreintes de gaucheries et de naïveté. ....

1880Horse-and-Cart-on-a-Country-Road.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880 sur le chemin

1880Horse-and-Wagon-in-front-of-Farm-Buildings.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880la ferme

1880Landscape-with-Trees-and-Water.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880 la mare

1880Ovre-Foss-Mansion.1880.by-Edvard-Munch.png

1880 au coeur du village

1880Small-Lake-with-Boat.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880 le petit lac

1880Talthusbakken-with-Gamle-Aker-Church.1880-by-Edvard-Munch.jpg

1880 le village

 

 

vendredi, 07 avril 2017

Monet / 1864 : "Avec le chevalet à Honfleur " !

1863Farmyard-in-Normandy.1863-by-Claude-Monet.jpg

1863 une ferme en Normandie

A la fin des années 50 c'est décidé  " je serai artiste peintre " ...papa n'est pas d'accord . Qu'à cela ne tienne , Oscar qui se fait maintenant appeler Claude , son second prénom , a le soutien de sa tante Marie-Jeanne Lecadre qui peint elle même et  lui propose une pension ...

Exit le père , bonjour Paris et ses académies de peinture .

Et là ce sont les connaissances avec de jeunes peintres en formation  comme lui Pissaro , Courbet , Manet , Renoir ,Sisley , Degas . On refait le monde des arts , on échange , on discute ...

"C'est au peintre néerlandais Johan Jongkind que je dois l'éducation définitive de mon oeil" dira t il plus tard .

En 1862 Monet fréquente  l'atelier Gleyre dont les principes esthétiques sont nourris d'idéal antique. Le jeune peintre n'est pas dans cette démarche et avec quelques uns de ses copains il se retrouve vite dans la forêt de Fontainebleau pour y installer son chevalet .

1864 1 la rue de la bavolle à Honfleur.jpg

1864 rue de la Bavolle à Honfleur

1864 2 La-Rue-de-La-Bavolle-at-Honfleur-1864-by-Claude-Monet-900-x-819.jpg

1864 rue de la Bavolle à Honfleur

Déjà un intérêt pour les séries comme on le verra plus tard  ?

En 1864 ferme l'atelier Gleye . Avec son copain Bazille , Monet rejoint Honfleur et sa région.

1864 pl honfleur  Nor 144.jpg

1864 plage à Honfleur

Bazille reparti à paris , Monet lui écrit :" j'ai retrouvé Boudin et Jongkind . Il y a beaucoup à apprendre et la nature s'embellit ..."

1864 plage à honfleur Nor 144.jpg

1864 Honfleur

1864Boatyard-near-Honfleur.1864-by-Claude-Monet-950-x-673 - Copie.jpg

1864 la côte près de Honfleur

1864Hauling-a-Boat-Ashore-Honfleur.1864-by-Claude-Monet-1000-x-652.jpg

1864 : Honfleur , la mise à sec

1864Le-Lieutenance-at-Honfleur.1864-by-Claude-Monet-1000-x-721 - Copie.jpg

1864 . Honfleur , la lieutenance

 

mardi, 04 avril 2017

Claude Monet / Les caricatures d'Oscar ... "Boudin m'a ouvert les yeux!"

"j'ai pour seul mérite d'avoir peint directement , d'après nature , en m'efforçant de reproduire mes impressions devant les phénomènes les plus fugaces et changeants ".

C'est ainsi , qu'en 1926 , Claude Monet  (1840-1926) , considéré comme le père fondateur de l'impressionnisme se définissait .

Comment  peut on suivre l'évolution de la pensée artistique de l'artiste ?  Sans doute en parcourant l'immensité d'une oeuvre  - pas moins de 2000 tableaux ...-

Car depuis la contestation d'une peinture académique trop formelle jusqu'aux nouvelles perceptions de la forme et de la couleur , que de chemin parcouru !

-=-=-=-=

 Oscar ,Claude Monet  est né à Paris en 1840 . 5 ans plus tard il découvre le Havre , sa tante offrant à son père un emploi dans un commerce prospère de denrées coloniales .

Oscar s'ennuyait à l'école :" je ne réussissais pas à me convaincre qu'il  fût juste d'y rester plusieurs heures par jour alors qu'au dehors le soleil m'appelait ..."

Alors Oscar dessinait des guirlandes dans les marges des bouquins , décorait ses cahiers d'ornements fantastiques et surtout croquait les portraits des enseignants quand ce n'était pas ceux des personnalités de la ville !

"A 15 ans j'étais renommé dans la ville  comme un caricaturiste de talent " .

1856 (2).jpg

1856 3.jpg

1856 4.jpg

1856.jpg

Oscar exposait ses caricatures dans la vitrine d'un marchand de cadres et de couleurs  . Et au même endroit apparaissaient les marines peintes par un artiste local , son ainé d'une quinzaine d'années : Eugène Boudin , celui que l'on devait appeler "le roi des ciels"

On ne peut pas dire que les tableaux de Boudin inspirait  le jeune Oscar " ses barques , ses ciels et son eau tellement exacts , dessinés ou peints comme ils sont dans la nature , tout cela n'avait rien d'artistique ..."

Puis ce fut la rencontre et le gentil Boudin d'inviter le jeune Oscar à l'accompagner pour peindre en plein air . "Plusieurs fois je trouvais des excuses .  Vint l'été où enfin j'acceptai l'invitation ..."

Alors avec une inépuisable gentillesse L'ainé entreprit  son oeuvre d'enseignement " mes yeux s'ouvrirent enfin et en même temps que je compris la nature , je me mis à l'aimer !"

1856The-Old-Le-Pollet-Quarter-of-Dieppe.c.1856-by-Claude-Monet-1000-x-602 - Copie.jpg

1856 un vieux quartier de Dieppe

1858View-near-Rouelles.1858-by-Claude-Monet-1000-x-623 - Copie.jpg

1858 paysage près de Rouelles .

 

 

 

 

vendredi, 31 mars 2017

1865 : Manet meurtri par la critique !

 

 

1863_Le_Déjeuner_sur_l'herbe.jpg

1863 le déjeuner sur l'herbe

Napoléon III avait imposé , parallèlement au Salon officiel , le Salon des refusés . Le tableau ci-dessus y prit place.

Ou la la ... une femme nue au sortir du bain s'apprête à pique-niquer près de bourgeois endimanchés !

Manet ne faisait que transposer dans une scène contemporaine des citations académiques ( le concert champêtre de Giorgione ) , mais avec une modernité extraordinaire .

"Offense à la pudeur" commenta l'empereur . Car outre  la vivacité des tons et l'opposition des noirs et des blancs , les contempteurs n'acceptaient pas un nu évoquant des moeurs légères .

Indéniablement l'oeuvre marquait la rupture entre le goût bourgeois pour la peinture classique de  l'époque et la naissance de l' art vivant ...

Manet devait longtemps souffrir du rejet dont il faisait l'objet , lui qui revendiquait une reconnaissance officielle et non une notoriété sulfureuse .

"l'art doit être l'écriture de la vie" n'eut il de cesse d'affirmer .

1863 déjeuner sur l' H . lv 78 détail.jpg

1863 le déjeuner sur l'herbe ( détail )

1863Olympia.1863.by-Edouard-Manet.jpg

1863 Olympia

Nouveau déchaînement des passions avec ce tableau peint en 1863 et présenté au Salon des refusés deux ans plus tard .

Manet souffre des injures faites à son tableau et à sa personne . Il est considéré comme un " barbouilleur grossier" . La nudité trop naturelle , la sensualité de la jeune femme ( que l'on assimile à une prostituée ) choque .

Zola ,alors jeune journaliste est congédié de son journal pour avoir émis des jugements élogieux !

Manet est si meurtri qu' il conservera à vie le tableau qui entrera finalement au Louvre en 1893 .

1863 le combat k.jpg

1863 le combat

Cette oeuvre est la première que l'artiste exécuta d'après un événement contemporain .

Il s'agit d'un fait de la guerre de Sécession américaine :le Kearsage , une corvette de la marine fédérale coule , au large de Cherbourg , l'Albama , un navire des confédérés sudistes .

1863Young-Man-in-the-Costume-of-a-Majo.1863.by-Edouard-Manet.jpg

1864 jeune homme  en costume de majo

Peu de couleurs , le noir et le rouge dominant , un peu de blanc.  Manet s'appuie sur le contraste , une technique dont il aimais bien user dans ces années 60

1864 couse à longchamp k.jpg

1864 course à Longchamp

L'inauguration du lieu remontait à 1857 . On peut penser que le peintre a été attiré par la foule , généralement élégante , qu'il était à la recherche de personnages .

Généralement les sujets de Manet étaient plutôt statiques . Ici il a pris le parti de placer l'observateur que nous sommes en plein milieu de la piste , face aux chevaux qui foncent droit sur nous!

1864 fruits sur une table k.jpg

1864 fruits sur une table

1864 : les natures mortes sont à nouveau prisées .

Ci_dessus Manet reste traditionaliste en disposant les objets parallèlement au plan de la peinture et en soignant le contraste entre le fond sombre et la nappe blanche .

 

 

 

mardi, 28 mars 2017

Edouard Manet / Quand Baudelaire évoquait "la peinture moderne" ...

1858 le buveur d'absinthe Manet.JPG

 

Edouard Manet ( 1832-1883) suivait , à la fin des années 50 les cours  de Thomas Couture . On y enseignait  " l'idéal et l'impersonnalité"

 

Quand Manet présenta en 1859 un tableau " le buveur d'absinthe" , une toile d'une force indéniable , le commentaire du maître fut d'une férocité violente :

 

" Peut on peindre quelque chose d'aussi laid ..

Mon pauvre ami il n'y a ici qu'un seul buveur d'absinthe , c'est le peintre qui a produit cette insanité "...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manet avait le tort d'être  en avance sur son temps ...Car il avait trouvé un mode de création qui devait caractériser l'essentiel de sa future production . Ceci en combinant des configurations traditionnelles avec la réalité contemporaine .

En fait Manet  jetait les bases d'un pré-impressionnisme et lançait même la polémique artistique à venir : ne fallait pas s'élever contre les conventions académiques et user des savoirs picturaux connus pour aborder des sujets  contemporains nouveaux ?

C'est en 1862 qu'Edouard fit la connaissance de Charles Baudelaire . Rencontre intéressante car le poète qui participait aux réunions des "réalistes" s'adonnait aussi à la critique d'art , avec une grande sensibilité et une intuition remarquable .

Il avait notamment esquissé le portrait de l'artiste contemporain  " Comme un dandy ayant la capacité de saisir l'essence de la modernité , c'est à dire le transitoire , le fugitif , le contingent" ...

Manet était en pleine fusion avec cette présentation !

1862 la maitresse de baudelaire k.jpg

1862 la maîtresse de Baudelaire .

Cette femme allongée sur le canapé est Jeanne Duval , la maîtresse de Baudelaire  que le poète appelait "sa Vénus noire ".. Elle pose dans le nouvel atelier de l'artiste .

1862 la musique aux tuileries.jpg

1862 la musique aux Tuilerries

Manet aimait flâner dans Paris , le carnet et le crayon à la main . Jamais en retard pour croquer une  scène qui l'interpellait .

Le tableau ci-dessus est de facture légère , sans réelle composition centrale . Pourtant il semble que l'on soit sur les voies de l'impressionnisme ...

Présenté à la galerie Martinet , la toile ne recueillit qu'un succès ... disons poli . On lui reprochait sa forme picturale inaboutie  ..

1862 le vieux musicien k.jpg

1862 le vieux musicien

Nous sommes en 1862 , c'est la période des grands travaux hausmaniens dans Paris . Avec les dégâts humains collatéraux .

le tableau évoque toutes ces petites gens perturbées dans leur quotidien : orphelins , gamins des rues , musiciens . Doit on s'étonner que la pièce ne plut guère aux Autorités en place ?

1862La-Peche.c.1862.by-Edouard-Manet.jpg

1862 la pêche

Pourtant , malgré son orientation résolument moderne , Manet se laissait aller parfois à une forme de symbolisme traditionnel !

1862 les petits cavaliers k.jpg

1862 les petits cavaliers

Edouard , en cette année 1862 , se rendait même au Louvre pour perfectionner sa technique . Il y admirait particulièrement Vélasquez dont il a copié le tableau (ci-dessus) en commentant :" C'est le peintre des peintres . Auprès de lui j'ai trouvé la réalisation de mon idéal " .

1862 victorine meurent k (2).jpg

1862 Victorine Meurent

Les plans sont étalés et simplifiés . Les critiques protestèrent contre le manque de fini ...

Victorine est cette jeune femme -ci-dessus elle a vingt ans - qui posa pour l'artiste dans  " le déjeuner sur l'herbe" et "le chemin de fer " .

 

vendredi, 24 mars 2017

Camille Pissaro / 1855 ,Paris :" le maraîcher impressionniste !"

C'est à Paris que se retrouve donc , en 1855 , Camille . Il y découvre la peinture de ses ainés Corot , Millet, Delacroix, Ingres ... Courbet le séduit également .

Tous ces gens étaient de parfaits inconnus pour lui et il mettra une dizaine d'années pour assimiler leurs peintures , leurs techniques . Tout en fréquentant plusieurs académies et ateliers .

Mais le jeune artiste n'est guère intéressé par l'enseignement traditionnel et académique , sa prédilection allant pour la peinture de paysage , celle qu'il retrouve dans le groupe dit de " Barbizon" : Millet , Daubigny , Corot .

Ah , Corot ... il sera son maître jusque dans les années 1860 . Puis Courbet l'inspire , surtout la vision réaliste de la nature qu'il prône .

Hélas la critique n'apprécie pas les premiers tableaux de ce garçon arrivé des lointaines Antilles  . On le ridiculise même l'assimilant à "un maraîcher impressionniste , spécialiste des choux !" . Rien que cela ...

1856A-Creek-in-Saint-Thomas-Antilles.1856-by-Camille-Pissarro-1000-x-743.jpg

1856 une crique à St Thomas .

1856Antilian-Landscape-St.-Thomas.1856-by-Camille-Pissarro-1000-x-709.jpg

1856 paysage antillais

1856Two-Woman-Chatting-by-the-Sea-St.-Thomas.1856-by-Camille-Pissarro-1000-x-676.jpg

1856 bavardage sur le front de mer

1856White-Horse-in-a-Meadow.1856-by-Camille-Pissarro-950-x-621 - Copie.jpg

1856 le cheval dans la prairie

1857Young-Black-Woman-Sitting-by-Camille-Pissarro-850-x-586.jpg

1857 étude d'une jeune métisse

1858Picnic-at-Monmorency.1858-by-Camille-Pissarro-900-x-686.jpg

1858 pique-nique à Monmorency

1861La-Butte-Montmartre.1861-by-Camille-Pissarro-650-x-807.jpg

1861 la butte monmartre

mardi, 21 mars 2017

Camille Pissaro (1830-1903) / "je ne veux pas rester à St Thomas !"

1830 les iles vierges américaines.gif

 

C'est à Charlotte-Amalie , un port de l' île St Thomas ( alors Antilles danoises depuis le 17ème siècle) que naît Camille Pissaro . En 1830.

Son père , originaire de Bordeaux s'est installé sur l'île  6 ans plus tôt , et y possède une épicerie prospère .

 

Au 20ème siècle St Thomas devait être vendu aux USA qui voyaient dans la position de l' île un intérêt stratégique . St Thomas fait maintenant  partie de l'archipel des "îles vierges américaines"

 

 

1857 autoportrait.JPG

 

 

En 1842  Camille est envoyé en France . 5 ans pour études près de Paris . Depuis ses plus jeunes années , Camille   dessine.  Beaucoup . Et il découvre  le louvre . Eblouissement !

Mais retour sur l'île . Travail  avec Papa . Pas le choix !  Pourtant  le carnet de dessins n'est pas loin . Et dès qu un moment  est  libre ....

Puis c'est une fuite vers Caracas " je veux rompre l'attache à la bourgeoisie" .  Camille ne cache pas ses sympathies anarchistes qu'il ne traduira pourtant jamais dans sa peinture .

Cependant  le jeune homme retourne au bercail !

Le temps sans doute de convaincre le paternel que son avenir n'est pas dans l'île mais dans le monde de l' art . Et où le trouver si ce n'est à Paris ? Le père cède " va mon fils , suis ta route et bonne chance !"

 

                               1857 autoportrait

 

 

                                  

1855 . C'est décidé , Camille va rejoindre définitivement Paris . Il laisse derrière lui  St Thomas et toute une série de tableaux ( ci-dessous) de l'autodidacte qu'il est  ...

 

1854Hut-in-a-Mountainous-Landscape-Galipan.1854-by-Camille-Pissarro-900-x-632.jpg

1854 la hutte

1854Landscape-with-Figures-by-a-River-by-Camille-Pissarro-950-x-637.jpg

1854 près de la rivière

1855Mountain-Landscape-at-Saint-Thomas-Antilles-by-Camille-Pissarro - Copie.jpg

1855 les monts de St Thomas

1855Village-at-the-Foot-of-a-Hill-in-Saint-Thomas-Antilles-by-Camille-Pissarro.jpg

1855 St  Thomas , le village au pied de la colline

1855Woman-Carrying-a-Pitcher-on-Her-Head-by-Camille-Pissarro-600-x-863.jpg

1855 St Thomas , portage

 

 

 

 

vendredi, 17 mars 2017

Gustave Caillebotte / l'ami des impressionnistes .

1876 Martial son frère . D 104.jpg

1876 le jeune homme joue du piano

1874 , drame dans la famille : décès du père   .Personne ne reprend les affaires . Voilà les enfants rentiers . Parmi ceux ci Martial avec lequel Gustave va dorénavant vivre .

Les deux frères resteront très proches l'un de l' autre . L'un peint , l'autre photographie ...

Ensemble , ils se passionnent également pour la philatélie  ( une collection est commencée qui sera vendue 400.000 F dans les années 90  !!!)  et la voile .

Le tableau ci-dessus rappelle que Martial est aussi un pianiste de talent : n'a t il pas , dans sa prime jeunesse créé une suite importante de pièces pour orgue et orchestre ?

1877 . la maman D 103.jpg

1877 : madame Mère

La maman est ici peinte dans son environnement bourgeois .

Elle devait décéder en 1878 laissant encore plus désemparé Gustave qui  après son père disparu en 1874 avait eu la douleur de voir mourir en 1876 ,René son frère cadet.

Dorénavant , avec ses frères Martial et Alfred , Gustave se retrouvait à la tête d'une immense fortune .

1876 après midi à la campagne.jpg

1876 un après midi à la campagne

Une vision typiquement impressionniste du peintre qui a sorti son chevalet en plein air  pour figurer un moment d'une vie bourgeoise de sa mère , sa tante et une amie

1876 le déjeuner D 126.jpg

1876 le déjeuner

Intérieur bourgeois encore : un servant assure la domesticité ...

Avec la maman en arrière plan .

Observe la façon dont est montée la table : elle provoque une impression de profondeur ce qui est très caractéristique des tableaux de Caillebotte .

1876 G._Caillebotte_-_Les_orangers.jpg

1876 les orangers

 

 

 

mardi, 14 mars 2017

Gustave Caillebotte (1848_1894) / le Peintre et le mécène

1  1889 autoportrait . D 101.jpgC'était un gars bien que ce Gustave Caillebotte .  Camille Pissaro  écrivait à son décès  " En voilà un que nous pouvons pleurer , il a été bon et généreux , et , ce qui ne gâte rien , un peintre de Talent ".

 

Mécène il le fut ...La famille Caillebotte avait réussi dans les affaires . De là l'aisance du fiston qui ne manqua jamais de venir en aide à ses copains impressionnistes désargentés ...Lui , le fils de la Bourgeoisie avait choisi son camp . .

 

Peintre de talent ... Certes son oeuvre n'a pas eu la reconnaissance qu'elle méritait , mais ses pairs ne se trompaient pas  qui ,à l'instar de Pissaro ,le jugeaient à l'égal d'eux-mêmes...

 

 

 

1889 autoportrait.

1870 Fantin -latour. Arelier aux batignolles D 105.jpg

1870 par fantin-Latour : un atelier aux Batignolles

Dans les années 1870 artistes et critiques se retrouvaient fréquemment dans des cercles ateliers où l'on travaillait de concert sur fond d'échanges artistiques . Ci-dessus , Fantin -Latour a représenté , de gauche à droite ,Scholderer , Manet , Renoir ,Astruc ( un critique),Zola ,Maître ,Bazile et Monet .

-=-=-=-

Gustave Caillebotte fut un brillant élève au lycée Louis Le Grand , obtenant de nombreux prix d'excellence . En 1870 il obtint une licence en droit à La Sorbonne .

Mais reprendre l'affaire familiale ne l'intéressait pas ...Car depuis ses 12 ans il passait son temps à dessiner , à peindre . Au fil des années sa passion grandissait .

Sa chance : un père compréhensif qui devait même lui installer un atelier dans leur hôtel particulier de la rue de Mironesmil !

1875  les raboteurs de parquet.jpg

1875 les raboteurs de parquet

Après la guerre franco allemande 1870/1871 , Gustave décide de préparer le concours d'entrée à l'Ecole des beaux-arts . En attendant il fréquente l'atelier Bonnat , un portraitiste renommé de l' époque.

Mars 1873 , réussite au concours . Mais Gustave n'y restera pas longtemps ...L'enseignement donné y est trop classique . Ce qui l'intéresse c'est le nouveau courant impressionniste . Une démarche étonnante pour un peintre issu de la grande bourgeoisie .

La rencontre avec Degas ( lui aussi grand bourgeois...) en 1874 le conforte dans son choix .

-=-=-=-

En 1875 , Caillebotte présente "les raboteurs" au jury du Salon officiel .  Refus ! Anticonformiste ...

"Sujet vulgaire  ! les bras de ses raboteurs sont trop maigres , leurs poitrines trop étroites . Faites du nu si le nu vous convient , mais que ce nu soit beau ou ne vous en mêlez pas !"

Tout est dit dans cette critique . En fait ce que l'on reproche à l'artiste , c'est son réalisme ...

1875 berges de l'yerres.jpg

1875 berges de l' Yerres . 

Caillebotte savait que les peintres impressionnistes qu'il admirait  vivaient difficilement . A partir de 1875 il va commencer à collectionner leurs toiles , une façon de les aider .

1875 G._Caillebotte_-_Les_jardiniers.jpg

1875 les jardiniers

Tout ce qui était "nature" intéressait Caillebotte .